Installation artistique "Miam, Montréal!", Espace Jeunes, Grande Bibliothèque

Abécédaire de (faux) plats montréalais en pâte de sel, plasticine, styrofoam et autres matériaux, que j'ai imaginé et conçu, et qui représente toutes sortes de plats qu'on peut manger à Montréal, venant de différentes communautés culturelles, de A à Z : B pour Bagel, C pour Curry, L pour Loukoums, N pour Natas (les fameuses tartelettes portugaises),
P pour Poutine, W pour Wonton, etc. Parce que... comment s'ouvrir à l'autre, à celui qu'on ne connaît pas? D'abord par le ventre! Une installation ludique pour illustrer la grande diversité culturelle de Montréal. Elle est présentée dans le cadre de l'exposition "De A à Z, 26 clins d'œil sur ta ville", du 7 février 2017 au 3 juin 2018.

Poème d'un jour", parvis de la Grande Bibliothèque, Montréal

À chaque belle saison depuis 2015 est installé sur le parvis de la Grande Bibliothèque l'oeuvre "Poème d’un jour", imaginée par l’artiste coréenne Jiyeon Song. Une portion de la surface de cette installation est perforée. Au gré de la course du soleil, on peut y voir la projection successive au sol des trois vers de mon haïku "le ciel si pâle ce matin / douter même / de l’existence des étoiles".
BAnQ a aussi fait appel à mes services pour monter une série sur mesure d’ateliers d’initiation au haïku pour les camelots du journal L’Itinéraire. L'atelier revient à chaque printemps depuis 2015. Et à chaque été, de nouveaux haïkus des camelots tapissent une partie de l’installation.
En 2017, l'œuvre est présentée du mois de mai au mois d'août.

Activité participative « De la terre jusqu'au ciel, marelles poétiques... en pied de bas! »

Dans le cadre du Printemps des poètes 2014 à Québec, activité participative où le public de tout âge était invité à retranscrire des haïkus présélectionnés (de poètes de Québec, du Québec et des classiques japonais) sur des coussins en vinyle colorés. Une fois assemblés, ces coussins formaient 3 marelles thématiques. Présentées dans le hall du Musée national des Beaux-Arts du Québec jusqu'à la fin du mois de mars 2014.

«Écritures publiques», Centre de diffusion DARE-DARE

Le Centre de diffusion DARE-DARE, un centre d’artistes autogéré montréalais qui investit l’espace public, a lancé « Écritures publiques » en 2012. Le projet consiste à afficher, à toutes les semaines, un court texte d’un artiste ou d’un auteur sur un écriteau installé sur le site de la station de métro Saint-Laurent à Montréal. Durant les semaines du 4 et du 11 septembre 2013, deux de mes haïkus ont été diffusés, dans ma série « Montréal, marée basse ». En décembre 2014, le projet a remporté la palme dans la catégorie « Événement ou exposition en centre d’artistes autogéré – Montréal » au Gala des arts visuels.

Activité participative « Les Arbres à mots »

Pour clore en beauté la Semaine de la Francophonie, activité participative « Les Arbres à mots ». Dans le hall de la Grande Bibliothèque le 23 mars 2013, le public est invité à partager ses plus beaux mots en français (mots, expressions, proverbes, citations de paroles de chansons ou de poèmes). L’inscription de mots se fait sur des feuilles de papier taillées en forme de feuilles d’arbres. Elles sont ensuite accrochées au tronc de deux grands arbres en papier imaginés pour l’occasion. De la verdure inspirante !

Activité participative « Attention : poésie lumineuse ! »

Dans le cadre du Printemps des poètes 2013 à Québec, reprise de l’exposition éphémère « Attention : poésie lumineuse ! » à partir de haïkus de poètes québécois, sur le thème du printemps. Cette fois, les lanternes-haïkus fabriquées par le public ont été accrochés dans le hall du Musée national des Beaux-Arts du Québec les 2 et 3 mars 2013, et par la suite, durant tout le mois de mars, dans les cellules de l’ancienne prison, maintenant intégrée au musée.

Exposition participative « Haïkus au fil des pas »

Lors de l’événement « Parole insolite » organisé par Impératif français dans le parc Jacques-Cartier de Gatineau, exposition de poésie participative et éphémère. Le public de tout âge a été invité à jouer avec des poèmes sensuels sur le thème de l’automne, en traçant au pinceau des haïkus sur un long rouleau de papier déployé au fur et à mesure des inscriptions.

expolesmots1 expolesmots2 expolesmots3  

Exposition participative «Attention : poésie lumineuse!»

Lors de la Nuit blanche de la Grande Bibliothèque du 25 février 2012 à Montréal, exposition éphémère de « lanternes-haïkus ». Le public a été convié à fabriquer une centaine de lanternes en origami, y a inscrit des haïkus québécois ou japonais déjà sélectionnés sur le thème de l'hiver, puis toutes ces lanternes ont été accrochées le long de la baie vitrée du hall de la Grande Bibliothèque.

expolesmots1 expolesmots2 expolesmots3

Exposition poétique «Les mots sont des jouets»

Exposition ludique de 24 haïkus de J. Painchaud reliés à l’enfance, alliant poésie et art visuel, dans l’Espace Jeunes de la Grande Bibliothèque, avec le soutien financier de cette institution. Créée à Montréal en février 2009. Reprise au Centre culturel de Pointe-Claire en janvier-février 2010.

expofourchette1 expofourchette2    

Exposition poétique «Poésie de la fourchette»

Exposition littéraire présentant divers extraits de textes de 17 poètes québécois contemporains sur le thème de la cuisine et de la table.  Créée à la Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce à Montréal en 2002.  Diffusion dans 15 lieux différents au Québec de 2002 à 2004.

Commentaires du public : «Merveilleuse exposition.  Ça donne l'eau à la bouche.»  «C'est amusant, dépaysant, relaxant et pleins d'originalité.»

expohaiku1 expohaiku2 expohaiku3  

Exposition poétique «Haïkus, poèmes en trompe-l’œil»

Exposition-anthologie de 28 haïkus de 14 poètes québécois.  Chaque haïku est «mis en scène» dans de petites boîtes d’entomologie, à l’aide de papier japonais et objets divers.  Créée à la Maison de la culture Frontenac à Montréal en 1997.  Diffusion dans 15 lieux différents au Québec de 1997 à 2002.  Une des œuvres fait maintenant partie de la collection d'œuvres d'art de la Ville de Montréal.

Commentaires du public : «Quelle beauté!  Quelle idée!  Quelle santé!  J'ai fait le tour 3 fois et je le referai.  RESTEZ!»  «Bravo.  Merci d'avoir capturé ces instants éternels.»

parcours1    

Parcours poétique «Sous vos pas, des poèmes»

Dans le cadre du Marché de la poésie de Montréal 2006, parcours poétique de haïkus inscrit sur les trottoirs du Plateau Mont-Royal, présentant 20 haïkus de poètes québécois.  Repris dans le cadre du Festival francophone du haïku 2008, organisé par l’Association française du haïku, dans Villeray, à Montréal.

marelle1 marelle2    

Marelle de haïkus «À cloche-pied jusqu’au Ciel !»

Dans le cadre de l’événement «Nuit blanche sur tableau noir» à Montréal en juin 2009, réalisation d’une immense marelle tracée sur l’asphalte de l’avenue Mont-Royal.  Dans chacune des cases, de 1 à 8, on peut y lire un haïku inédit, sur le thème de la Terre et du Ciel.        

distroboto1      

Objet-haïku «Enveloppe-haïku» distribué dans les Distroboto

Depuis que la cigarette est interdite dans les lieux publics, on a recyclé des machines-distributrices de cigarettes en distributeurs de petits objets d'art imaginés par des artistes,les Distroboto, placés dans certains lieux culturels montréalais. On y a offert des «enveloppes-haïkus» contenant 5 haïkus inédits en 2009 et 2010.


info@jeannepainchaud.ca